Entretenir son escalier

Les bons réflexes d’entretien.

 

Après avoir dépoussiéré votre escalier en bois à l’aide d’un balai ou d’un aspirateur, passez un chiffon microfibre, légèrement humidifié, sur les marches, l’ensemble de la structure et le garde-corps. Il n’est pas besoin de frotter bien fort ! En fonction de vos besoins ménagers ou de votre tolérance à la poussière, il suffira de répéter de temps en temps cet entretien pour conserver l’éclat du bois de votre escalier pendant de longues années.

Les (très) mauvais réflexes

Les teintes et vernis qui recouvrent les marches en bois des escaliers Skali sont des produits de haute qualité en phase aqueuse (peinture type acrylique, principalement à l’eau). Ainsi, à l’occasion de l’entretien de votre escalier en bois, il vaut mieux bannir les produits chimiques, acides ou encore l’eau de javel. Les éponges abrasives sont également à proscrire. Par ailleurs, l’utilisation de l’eau à grand sceau n’est pas non plus une bonne idée. Le chiffon humidifié suffit.

Les taches ne sont pas une fatalité.

Une tache résiste ? Là encore, il est préférable de laisser la chimie de côté ou encore les astuces de grand-mère telles que les corps gras, le vinaigre blanc dilué dans de l’eau, voire le lait de cire. L’efficacité de ces produits d’entretien de l’escalier laissent en effet à désirer.
Utiliser un chiffon en microfibre humide en faisant des mouvements circulaires devrait être suffisant.

Et pour l'entretien du métal ?

Nous vous conseillons d’entretenir les parties métalliques de votre escalier en commençant par les dépoussiérer puis, en les frottant avec un chiffon microfibre. Idem que pour le bois, les produits chimiques ou les éponges abrasives qui rayent le métal ou l’inox, sont à éviter. Si les tâches persistent, l’eau savonneuse est un remède qui fera un bon allié. Pour faire reluire votre escalier en métal, il faut bien-sûr y ajouter un soupçon d’huile de coude !

Accès partenaire